Google+

RANDONÉE

A pied dans le territoire communal d’Ascó

À Ascó il existe des différentes routes signalisées pour pratiquer la randonnée, qui nous permettent la jouissance du paysage et d’être en contact avec la nature. Parmi les routes à pied qui permettent la découverte des paysages d’Ascó, on souligne la route Mas de Prades – Xarcums et le Chemin de Sirga ou GR-99.

 

Mas de Prades - Xarcums

Cette route se trouve dans la partie plus montagneuse d’Ascó, à la droite du fleuve Èbre. Elle s’enfile par la sierra de   Pàndols et Cavalls et permet de jouir de vues panoramiques étourdissantes de la vallée d’Ascó et du Pas de l’Ase.

Sans quitter le territoire communal et à travers d’une piste signalisée au sud du village, on traverse les ravins de Forn Teuler et des Xarcums, jusqu’à gravir la Vall de Cigales et jouir des vues panoramiques fabuleuses depuis la Punta de l’Àliga. En suivant l’itinéraire on arrive au Mas de Prades, qui compte avec une aire aménagée pour piqueniquer ou camper. Au retour, on peut passer par le terrain du Pla de l’Ovella, où se trouve l’Olivera de Pitó, un arbre millénaire qui compte avec une tête et un tronc spectaculaires.

 

 

Chemin de Sirga ou GR-99

Avez-vous jamais fait de la randonnée à la rive du grand fleuve Èbre ? Maintenant, avec le GR-99 – Chemins Naturels de l’Ebre, qui connecte toute la vallée on peut découvrir les coins les plus spéciaux des paysages des rives.

Ce parcours suit le cours du fleuve Èbre depuis sa source jusqu’à l’embouchure. Environ 1.150 kilomètres divisés en 59 tronçons de 20km qui passent par les Communautés Autonomes de la Cantabrie, Castille-et-León, La Rioja, le Pays Basque, Navarra, l’Aragon et la Catalogne. La mise en valeur du GR-99 a été stimulée par les principaux acteurs du trekking et de la randonnée de l’État Espagnol, qu’ont dénommé la route « chemins naturels de l’Èbre ».

Aux Terres de l’Ebre, le GR-99 se connait comme Chemin de Sirga. Depuis l’antiquité, les eaux de l’Èbre ont été sillonnées par plusieurs civilisations qu’y sont resté : les Ibères, les Romains, les Sarrasins, les Chrétiens… D’habitude, les embarcations naviguaient poussés par la force favorable du courant du fleuve et des vents. Mais, sinon, dans les cas inverse il était nécessaire l’aide des bêtes de somme et des sirgadors, des hommes forts qui, depuis les sentiers que bordaient le fleuve, étirait des cordes pour pousser en amont les embarcations pleines de marchandise.

À la Ribera d’Ebre on trouve trois étapes des 42 existantes, l’une desquelles passe par le terme communal d’Ascó. En somme, l’étape 38 qui connecte Flix avec Móra d’Ebre.

Sans doute, il s’agit d’une bonne option pour connaitre le fleuve et notre petit territoire. Tu te décides? Plus d’information à l’Office de Tourisme d’Ascó ou au site web: www.caminosnaturales.com